Français English Chinois

Le village d’Eguisheim

Grâce à des travaux de recherche, il est communément admis que les légions romaines ont introduit la culture de la vigne à Eguisheim, au début de notre ère.

line_left.gif

Eguisheim_2008_vue_aerienne-zoom.jpgEguisheim est considéré à juste titre comme « Berceau du Vignoble Alsacien ». En 810, une   cour dimière avec vignes est donnée par Charlemagne au couvent d’Ebersmunster. En 898   l’abbaye des bénédictins de Munster y possède aussi une cour dimière avec des vignes.

Au total, on dénombre dans la commune médiévale, 16 cours colongères appartenant à des   institutions ecclésiastiques qui y prélevaient ici leurs vins.
 
Au XVème Siècle, la plupart des cours européennes, surtout celles du Nord de l’Europe  achètent du Vin d’Alsace. Celui d’Eguisheim part de Colmar par l’Ill puis de Strasbourg par le   Rhin. Certains clos plus réputés que d’autres font leur apparition : Eichberg, Pfersiberg à   Eguisheim. La guerre de Trente Ans (1618-1648) est un désastre pour l’Alsace : Il faut   reconstruire au plus vite, mais bientôt, le vin de la plaine plus productif concurrence le   vignoble  des collines.

Au XIXème siècle, le vignoble Alsacien atteint 28000 hectares et n’exporte plus ses produits.   Puis vient une période tragique, où oïdium, mildiou, phylloxéra mettent en cause son existence   même. Le vignoble ne couvre plus que 6000 hectares en 1945, mais 6000 hectares sur les   meilleurs coteaux. Dès lors, débute une révolution sans pareille.

Eguisheim, de par la qualité de  sa production, se place actuellement parmi les toutes premières communes viticoles d'Alsace.